La salle de bain

LA SALLE DE BAIN

La salle de bain est une pièce essentielle de votre habitation. C’est le premier endroit dans lequel vous passerez du temps le matin. Elle se doit donc d’être accueillante et chaleureuse, un endroit dans lequel vous avez envie de passer du temps pour vous préparer.

De même, après une journée de travail stressante, le temps passé dans les transports en communs, vous aurez sûrement envie d’un moment de détente en prenant une douche ou même un bain. Votre salle de bain devra donc être également une pièce de détente et de bien être.

Contrairement aux idées reçues, une salle de bain n’a pas besoin d’être grande pour être confortable et douillette. Pour faciliter vos déplacement et avoir cette sensation de confort, il faut veiller au respect de l’implantation des différents éléments qui vont constituer votre salle de bain en fonction de votre usage, de vos habitudes, de l’espace disponible, tout en respectant les mesures de sécurités qui sont strictes mais nécessaire à votre sécurité.

C‘est pourquoi, lorsque nous vous proposons l’aménagement d’une salle de bain ou d’une salle d’eau, nous tenons compte de ces quelques règles essentielles pour votre bien être mais aussi pour votre sécurité et ceux de vos proches.

1/ LA SECURITE ELECTRIQUE

L‘eau et l’électricité ne faisant pas bon ménage, il est nécessaire de respecter l’implantation des éléments qui vous constituer votre salle de bain suivant le plan de sécurité électrique ci-dessous.

Sans titre9

Il existe 4 volumes de sécurité dans une salle de bain ou une salle d’eau:

Le volume 0 correspond au volume même de la baignoire ou la douche : aucun appareil électrique 220 Volts n’y est toléré, hormis les spas, les baignoires balnéothérapie et cabines de douches intégrales avec spots intégrés qui ont une isolation spécifique à leur usage et fonctionnent sur un courant électrique transformé en 12 Volts. On ne peut installer que des éclairages de très basse tension (12V), à condition que le transformateur soit en dehors du volume 2. Certification des appareillages IP-7 ou classe III exigée.

Le Volume 1 (à partir du fond de la baignoire ou de la douche jusqu’à 2,25 M). Au-dessus de chacun de ces sanitaires, seuls sont acceptés les appareils d’éclairage et les interrupteurs Très Basse Tension 12 V, certifiés NF et protégés contre les protections d’eau (IP-4 minimum) il est également possible d’installer un chauffe-eau instantané ou un chauffe-eau à accumulation en position horizontale à la seule condition qu’un coffrage (démontable pour l’entretien) soit réalisé pour ne pas accéder aux parties métalliques et électriques. Mais c’est une solution extrême que nous retenons rarement. Certification des appareillages IP-4 ou classe III exigée.

Le volume 3 correspond à toute la zone de la salle de bains qui est distante de plus de 60 cm du volume 0. Sont autorisés les appareillages électriques et les matériels électriques de classe I, les lave-linge et ou sèche linge et les prises de courant de type 2P + T (protégés par un dispositif haute sensibilité 30 mA). Ils doivent porter la marque NF et être protégés contre les chutes verticales de gouttes d’eau (IP-1).

Une dernière sécurité tout aussi importante à réaliser obligatoirement (y compris dans la cuisine) et appelé « liaison équipotentielle », consiste à relier à la terre par un (fil vert/jaune) tous les éléments métalliques de la salle de bain (baignoire en fonte ou acier, tuyauteries, luminaires, bâtis de porte métalliques, radiateurs), dans le but  d’absorber leur éventuelle différence de potentiel et de vous éviter le risque d’être électrocuté si vous les touchez simultanément.

2/ LA DIFFERENTE TAILLE DE VOS APPAREILS SANITAIRES

L’évolution de l’usage de la salle de bain à permis celle de des baignoires, douches et lavabos quand à leurs dimensions. Le cabinet de toilette étroit des années 1950 – 1960 a laissée la place à une salle de bain digne de ce nom, avec des éléments plus grands, donc plus confortables à utiliser au quotidien.

LES BAIGNOIRES

Si la baignoire contemporaine fait entre 170 à 180 cm de longueur, elle a tendance à s’élargir en fonction de l’espace disponible pour passer de 70 – 75 cm à 80 voir 90 cm, d’où une sensation d’espace et de bien être supplémentaire. Elle adopte aussi des formes aussi variées qu’originales. A vous de définir vos besoins et envies en la matière, en gardant présent à l’esprit le côté pratique mais aussi l’esthétique que vous comptez donner à votre salle de bain en fonction de l’espace donc vous disposez. Vous avez donc le choix entre différents modèles de baignoires dont nous faisons le détails des plus utilisées ci-dessous:

  • Les baignoires droites
Les baignoires les plus courantes et dites classiques sont rectangulaires. Elles existent dans de nombreuses dimensions. La plus petite est appelée baignoire sabot, utilisée lorsque l’espace est très réduit. La taille de la baignoire dépend de la dimension de la pièce. La baignoire classique est confortable, elle permet un bon maintien. Les différentes tailles des baignoires rectangulaires.
- La plus petite taille, la baignoire sabot : 105 X 60 cm jusqu’à 120 X 70 cm
- Petites tailles : 140 X 70 cm et 150 X 70 cm, pour personne de petites tailles ou enfants
- Tailles standards : 160 X 70 CM, 170 x 70 ou 75 cm, 80 cm
- Grandes tailles : 180 X 80 cm, 190 X 80 cm et 190 X 90 cm
Sans titre10
  • Les baignoires d’angles
Comme leur nom l’indique elles occupent un angle de la pièce. Elles sont idéales pour gagner de la place. La contrainte est de disposer de deux murs de même taille, ou 1 mur et un muret de même longueur sur une hauteur de 100 cm, de façon à créé une séparation esthétique.
Généralement elles sont assez spacieuses et idéales pour les grandes salles de bain (< à 6 m²).
Les différentes dimensions :
- Dimensions standards : 120 x 120 cm à 135 x 135 cm
- Grandes tailles : 140 X 140 cm ou 150 x 150 cm
- Les tailles au dessus sont généralement des jacuzzis
Sans titre11
  •  Les baignoires asymétriques

Ce sont des baignoires qui n’ont pas les mêmes largeurs des deux cotés. Elles sont très esthétiques et de plus en plus utilisées car elle permettent de s’intégrer dans des salle de bain de taille modeste en étant confortables et apportent une touche supplémentaire à la décoration de  la pièce. De plus, certains fabricants y ont intégré un fond plat pour créé un espace douche, avec pare douche en verre, avec le confort d’une vraie douche. Une vraie alternative pour les petites salle de bains.
De part leur faible encombrement, elles s’intègrent dans différentes situations telles que proposées ci-bas:

Sans titre12Sans titre13Sans titre14
Le pan coupé de la baignoire vient s’adosser à un «décroché» et  contourner ainsi la difficulté tout en libérant l’ouverture de la porte.
Ensemble WC et bidet trouvent confortablement leur place  et occupent harmonieusement l’espace disponible.
Note de confort, associer distinctement le bain et la douche  dans un même espace. Ici la forme originale de la baignoire associée à un plan de toilette asymétrique facilite le passage et autorise 
2 zones différenciées bain & douche agréables à vivre.
Dans cet espace exigu, le design de la baignoire vient épouser les contours de la pièce. 
Le fait d’encastrer la baignoire dans un podium 
accessible par 2 marches, donne une approche décorative intéressante et "casse" la rigueur de la pièce.
Le pan coupé invite à un prolongement avec un plan de toilette de même profondeur, pour éviter les angles disgracieux et crée une douce harmonie.

 

Sans titre15Sans titre16Sans titre17
Baignoire acrylique d'angle asymétrique ALLIA, modèle ESQUISSE de 160 x 100 cm version gauche 
Cas fréquent des appartements modernes, lae présence de la gaine technique, est contournée par le côté asymétrique de la baignoire et l'échappe, ce qui permet la création très utile d'une plage de dépose pratique et décorative.
Autre solution si vous ne souhaitez pas de plage: créer une cloison dont la forme cintrée s’adapte à la courbe de la baignoire.
Douche-baignoire acrylique d'angle asymétrique ALLIA, modèle PEPITA de 175 x 110 cm

 

  • Les baignoires ovales ou îlot
    De forme spécifique, adapté à une pose en îlot, elle demande un espace de salle de bain généreux pour la mettre en valeur. Elle est souvent en matériau de synthèse.
    Très déco elle demande une attention particulière à l’agencement de la pièce et à la façon de l’encastrer dans son espace.
    Elle se dessine avec une esthétique très contemporaine et design, mais aussi avec un look rétro qui plait beaucoup aux personnes qui souhaite restaurer leur appartement ancien dans le respect du style originale. Ce sont des modèles couteux qui sont a associer à une robinetterie qui l’est tout autant car posée sur pied au sol, ce qui demande un passage de la plomberie encastrée dans un boîtier de sol.
    Leur inconvénient: difficile de prendre une douche sans projeter de l’eau aux alentours de la baignoire, à moins d’installer un rideau de douche, ce qui nuit à l’esthétique de l’ensemble. A privilégier donc pour prendre des bains en complément d’une douche dans la même pièce ou d’une autre salle d’eau.

 

  • Les baignoires hydro-massantes ou balnéothérapie, appelées aussi Jacuzzi, du nom de l’inventeur italien Roy Jacuzzi
    Le système hydro massage d’une baignoire permet de prendre des bains avec un soufflage d’air comprimé et d’eau. L’action de l’air et de l’eau comprimés procure un massage plus ou moins localisé sur le corps.
    L’action de l’oxygène enrichi couplé à l’air permet un nettoyage de la peau en profondeur. La circulation du sang en est facilitée.

Le prix d’une baignoire dépendra surtout des fonction de massage que vous souhaiterez retenir:
1/ Le système de propulsion eau
Préférez l’eau pour des massages toniques. La propulsion de l’eau se fait sous pression avec adjonction d’air. Jets latéraux, et hydrojets.
2/ Le système de propulsion air
Préférez l’air pour des massages relaxants. Ce sont les injecteurs placés au fond de la baignoire qui propulsent de l’air chaud en fines bulles.
3/ Le système mixte air et eau
Préférez un système mixte air/eau pour des massages toniques et relaxants. C’est la combinaison des deux premiers. Les 2 systèmes apportent détente et relaxation, bien-être.

Bien-être tonique ou relaxant, elles sont de plus en plus proposées (en option) avec un éclairage qui favorise la relaxation, appelé Chromothérapie. Les spots de sont intégrés sur les parois de la baignoire et diffusent uniformément les faisceaux de couleurs suivant une programmation que vous déterminez. En fonction de la couleur, différents effets se feront sentir:
– les rayons de lumière de couleur bleu et le violet, pour leurs vertus calmantes et déstressantes.
– les rayons de lumière de couleur orange, jaune ou rouge tonifient et diminuent les fatigues.
– les rayons de lumière de couleurs « indigo » ou « vert » équilibrent les émotions.

En fonction du modèle de baignoire que vous retiendrez (la balnéothérapie est adaptables à tous les modèles de baignoire, y compris en îlot), vous aurez le choix de 4 à plus de 500 couleurs.

 

Les douches

Solution alternatives ou complémentaire à la baignoire, la douche est de plus en plus répandue car plus confortable qu’il y a quelques années. De 70 x 70 cm, elle est passée de nos jours à 80 x 80 cm, voir même 90 x 90 cm, en fonction de la place disponible pour son implantation.

D‘une esthétique assez quelconque et massive, les receveurs des années 70 ont fait une cure de minceur et se sont affinés, gagnant ainsi en esthétique, même pour les modèles 1er prix

Sans titre26



Sans titre27
Sans titre28

 

Quelle dimension choisir pour son receveur de douche?

  •   La version carré
    C’est la plus classique, taille à partir de 70 x 70 cm, ses dimensions les plus courantes aujourd’hui sont 80 X 80 cm. Si vous le pouvez, optez pour une dimension plus grande : 90 x 90 cm voir 100 X 100 cm.
    Ils sont le plus souvent en céramique émaillée et bénéficie en option d’un traitement antidérapant car l’inconvénient de la céramique, outre son poids important, est qu’elle est très glissante. On les trouve aussi en acrylique ou matériaux composites.
    La hauteur du receveur est fonction du type de pose:
    – Receveur à poser directement au sol, la profondeur est comprise entre 7 et 16 cm, du fait du passage de l’évacuation d’eau.
    – Receveur extra-plats : la profondeur de 3 à 6 cm. A noter que ce type de receveur possède une bonde plus large que la moyenne (90mm au lieu de 60) cela afin d’éviter un trop plein du fait de sa faible hauteur.

 

  • La version rectangulaire
    L’espace est plus confortable et offre la possibilité de mieux se mouvoir à l’intérieur. Elle sont de plus en plus conçues sur cette géométrie. A partir de 100 x 80 cm, elles se font également en 120 x 80 cm, 90 x 70 cm, 140 x 70 cm, 140 x 80 cm, 160 x 80 cm.
    A partir de 140 x 80 cm, les receveurs sont généralement en acrylique ou matériaux composite et extra-plat (3 à 7 cm), avec un ressaut de 2 cm dans le receveur pour que l’eau ne verse pas à l’extérieur, ce qui permet d’avoir un appareil très esthétique et agréable à la vue.
  • La version d’angle en 1/4 de cercle
    De part sa forme, c’est un bon compromis pour avoir une douche agréable et confortable dans un petit espace, de part l’angle saillant tronqué et arrondi.
    On privilégiera la dimension de 80 x 80 cm au minimum, un receveur de 90 cm étant l’idéal. Il y a beaucoup d’offre pour ces modèles, ce qui fait qu’on les trouve facilement en grès émaillé, avec ou sans traitement antidérapant, et en acrylique. Il y a un très bon rendu esthétique avec un ensemble receveur + paroi de douche, ce qui mettra en valeur votre salle de bain.

 

L’ECLAIRAGE

Pour que le rendu de votre salle de bain et son confort d’utilisation soit optimal, il faut étudier soigneusement la répartition de l’éclairage. En effet, même si votre salle de bain dispose d’une source de lumière naturelle, elle ne suffira pas à donner un éclairage satisfaisant pour son usage. De même, come dans une cuisine, un simple plafonnier ne donnera pas la quantité et la qualité de lumière dont vous avez besoin pour vous éclairer pour faire votre toilette, pour vous maquiller ou encore pour l’entretien des lieux.

Il faut donc veiller à ces trois points d’éclairages:

  •  La zone du plan de toilette
    Vous devez disposer d’une lumière puissante pour éclairer votre visage, mais non agressive, ni éblouissante. C’est pourquoi nous prévoyons un éclairage halogène en faux plafond pour éclairer efficacement cette zone du plan de toilette, mais également un appoint sous forme d’appliques ou d’un bandeau lumineux au dessus du miroir (halogènes ou incandescent mais moins intense que l’éclairage en plafond), qui apportera une lumière chaude pour détourer les traits de votre visage et non une lumière froide qui vous donnera une mine blafarde.

 

  • L’éclairage général de la pièce
    Pour les activités courantes ou d’entretien, un éclairage global de la pièce est nécessaire. Il peut se faire sous forme d’un plafonnier central. Préférez les plafonniers équipé de plusieurs spots afin de diriger la lumière vers différents points de la salle de bains (douche, baignoire, lave linge…). Toutefois, dans le cadre d’une rénovation complète d’un appartement, la création d’un faux plafond permettra d’encastrer des spots halogènes bien plus adaptés à un éclairage agréable et efficace. De plus, la présence du faux plafond permettra le passage d’autres éléments nécessaires à l’aménagement de votre salle de bain (réseau électrique, VMC) et créer plusieurs zones d’éclairage commandées individuellement ou non pour l’installation de spots au dessus de la douche ou de la baignoire.

 

  • L’éclairage d’ambiance
    La salle de bain est une pièce avant tout utilitaire, mais il ne faut pas oublier qu’elle est aussi une pièce de détente et de bien être. Si vous souhaitez vous détende dans un bain chaud, vous n’aurez certainement pas envie d’avoir une lumière intense dans les yeux. C’est pourquoi il est nécessaire de penser à un éclairage d’ambiance qui favorisera vos moments de relaxations.
    Les appliques, les rubans leds, les éclairages de plinthes ou de sols sauront restituer un éclairage tout en douceur, faisant ressortir les éléments décoratifs de votre salle de bain. Consultez-nous pour que nous établissions un projet personnalisé à vos goûts.

 

Les plus Agencement Concept Rénovation:
1/ nous mettons tout en œuvre afin de vous faire profiter des dernières évolutions des appareillages disponibles, afin que vous puissiez agencer votre salle de bain en fonction de vos goûts et budget
2/ nous vous établissons un plan 2D et 3D de votre projet afin que vous puissiez visualiser le rendu de votre projet
3/ nous mettons tout en œuvre pour vous procurer une qualité de finition irréprochable, pour que tous vos éléments soient parfaitement intégrés. réalisation de faux plafonds, de cache tuyaux, encastrement des tuyauteries, tout vous sera proposé pour que votre salle de bain soit un lieu de détente et pas seulement une pièce utilitaire.

 

LES WC

Longtemps considérée comme une pièce banale, fade et sans intérêt, les WC ont souvent été laissés pour compte dans la décoration d’un intérieur. Pourtant, avec un peu de déco, un choix de matériel judicieux, quelques changements bien pensés et un peu d’audace, vos WC se transformeront en espace plus agréable, plus beau, chic et déco, surtout s’ils sont partagés avec vos invités.

Sans titre48

Si la cuvette en faïence blanche sur pied constitue toujours le standard, elle perd du terrain face au design du WC suspendu, qui a le vent en poupe. En effet, la cuvette suspendue fixée sur un châssis, le sol est entièrement dégagé, donnant une impression d’espace, de dépouillement agréable à l’œil et de nettetée des lieux.
Avantage non négligeable, une cuvette suspendue simplifie considérablement l’entretien du sol et favorise l’hygiène. Le réservoir est alors situé dans le châssis qui est encastré dans la cloison, permettant d’avoir un bruit de remplissage moindre par rapport à un WC avec réservoir extérieur.

Toutefois, si vous ne pouvez pas installer de WC suspendu, les modèles à poser ont bénéficié également de l’attention des designers, qui ont crées des modèles déclinés des WC suspendus, avec des réservoirs 3/6L, remplissage silencieux et abattants à frein de chute (soft close).

Dans la mesure du possible, installez un lave-mains dans les WC, afin de vous éviter, à vous ou vos invités de se laver les mains dans la salle de bain, qui est généralement située dans la zone nuit de votre habitation (souvent plus éloignée des WC), ou encore dans la cuisine.
Dans une pièce rectangulaire, on privilégiera un lave-mains rectangulaire, alors que dans une pièce plus carrée, on placera davantage un modèle d’angle. Dans une pièce de 80 cm de largeur, il est possible de poser des modèles de lave-mains peu encombrant, ce qui ne gènera pas la circulation ou les mouvements dans votre pièce WC.