Démolition

QUELLES PRECAUTIONS PRENDRE AVANT LA DEMOLITION?

Dans vos travaux de rénovation, il est possible et même probable que vous souhaitiez redistribuer l’espace disponible pour rendre votre intérieur plus confortable, plus accessible, plus lumineux, la tendance actuelle étant de privilégier les grands espaces de vie, avec une vue dégagée de tout obstacle. Il est donc nécessaire de procéder à la dépose de certaines cloisons de distribution, voire même de murs porteurs.

Sans titre Sans titre2

 

 

 

Une cloison de distribution ou séparative mesure entre 5 et 10 cm d’épaisseur. Elles sont souvent constituées de carreaux de plâtre, de plâtre mélangé à du mâchefer et sont parfois renforcées à l’aide de colombages (poteaux en bois verticaux noyés dans la cloison) dans les appartements anciens, et en cloisons sèche type PLACOSTIL (BA13 sur ossature métallique) dans les constructions plus récentes. Au delà de ces épaisseurs, on parle de murs porteurs, semi porteurs ou de refends et sont généralement construits en matériaux plus dur et plus nobles (brique ou pierre de taillepour les bâtiments anciens ou haussmanniens, voile béton, parpaing ou brique pour les constructions contemporaines).

Si déposer une cloison de distribution de faible longueur (jusqu’à 2,00M) ne pose généralement aucun problème, il n’en est pas forcément de même pour des longueur plus importantes (3, 4, jusqu’à 6,00M), chaque situation étant unique et particulière qu’il convient de juger au cas par cas.

En effet, sur les bâtiments de construction relativement récente (à partir des années 60-70, où la mise en œuvre des planchers béton a commencer à se généraliser, et ce jusqu’à aujourd’hui), il n’en est pas de même sur les bâtiments antérieurs à cette date (type Haussmannien ou équivalent, surtout à Paris et petite couronne). Les planchers sur ces constructions sont assez hétéroclites, soit:
– en poutres bois, avec parquet cloué au-dessus, et lattis bois recouvert de plâtre au plafond de l’étage en dessous, appelé aussi Bacula – C’est en autre pour ça que l’insonorisation sur ce type d’appartement est assez précaire.
– en poutre bois, avec un remplissage entre les poutre avec du plâtre mélangé à des gravats, le plafond sous plancher étant constitué d’une couche de plâtre plein appliqué sur un lattis en bois.
En fonction de la portée des planchers, il y a 2 types de cloisons de distribution qui font entre 7 et 10 cm (les matériaux à l’époque n’étaient pas aussi bien calibrés et rectilignes qu’aujourd’hui):
– en carreaux de plâtre avec du mâchefer très irréguliers, sur lesquels on appliquait ensuite un enduit de finition sur les 2 faces
– des cloisons dites à « colombages », crées pour soulager les portées de plafond assez importantes, réalisées en poteaux de bois verticaux de section 60×80 mm environ, répartis sur la longueur de la cloison, avec remplissage en carreaux de plâtre avec mâchefer, plus enduit sur les 2 faces.

Si ces cloisons n’étaient pas ou peu porteuses lors de leur construction, avec le temps, les bâtiments vieillissants, les mouvements de sol et parfois même le manque d’entretien ont rendu ces cloisons de distribution peu épaisses semi-porteuses, voir porteuses.
On ne peut donc pas les déposer sans un minimum de précaution (étayage, chevalement, etc…). Mais pour ôter l’étayage, il faudra renforcer la structure supportée par la cloison déposée. C’est à ce moment que rentre dans votre projet le bureau d’étude technique, appelé aussi bureau d’étude béton ou ingénieur béton, qui viendra, avant démolition, faire un relevé des cloisons, mesurer (par des sondages qu’il nous demandera de réaliser) dans quelle mesure celles-ci sont porteuses et comment renforcer la structure en ouvrant l’espace .

Sans titre3L’Agence Concept Rénovation est apte à réaliser les travaux de ce type mais n’a pas vocation à établir une
étude de structures, consistant à créer des modifications, calculer des reports de charges, réaliser des plans
d’exécution, choisir la nature et la section des matériaux des matériaux à utiliser. D’ailleurs, très peu de
sociétés de rénovation ou de maçonnerie possède leur propre ingénieur béton ayant les qualifications pour
réaliser ce type d’ouvrage.

C‘est pourquoi nous faisons appel à des bureaux extérieurs qualifiés et assurés pour réaliser ces prestations.

Sans titre5

Dès qu’un doute sérieux s’établit lors d’une demande de dépose de cloisons, nos faisons appel à un bureau d’Etude Technique. Ceci a pour but de garantir la bonne exécution des travaux en toute sécurité, pour notre personnel et pour votre tranquillité d’esprit.

Beaucoup d’accidents ont encore lieus lors de démolitions (plafonds qui s’affaissent, voir qui s’écroulent) parce que des particuliers ou des entreprises, par manque de qualifications ou par économie ne prennent pas les précautions nécessaires qui s’imposent.

COMMENT PROCEDONS-NOUS?

Nous effectuons tous les travaux de démolition, en prenant soin de protéger les ouvrages conservés (pose de feutrine plastifiée sur les parquets, création de SAS en polyane si nécessaire pour limiter l’impact de la poussière dans le reste de l’appartement).

Les travaux de démolition de cloisons que nous supposons être porteuses ou semi-porteuses sont déposées selon les règles de l’art sur les préconisations d’un Bureau d’Etude Structure et Béton.

Notre poste démolition comprend l’évacuation des gravois depuis la mise en sacs vers une déchetterie de tri sélectif.

Suivant l’ampleur de la démolition à réaliser, si la situation du bien le permet et pour la préservation de l’intégrité des parties communes de votre appartement (moquettes, peintures des murs d’escalier), nous mettons en place une évacuation des gravois par nacelle depuis les fenêtres et par la livraison ponctuelle de bennes. Ce procéder, lorsqu’il est possible, est très apprécié des copropriétés et syndics, car c’est une évacuation rapide des gravois qui ne s’étale pas sur plusieurs jours, donc moins de gêne et un gage de sérieux.

Ci-dessous, un exemple de dépose d’une cloison non porteuse dite « à colombage », avec la présence de poutres en bois, dont les montants des bâtis de portes vont jusqu’au plafond.

Sans titre6Sans titre7Sans titre8
Sans titre9Sans titre10